KYOCERA: feu vert pour l’engagement dans le sport automobile

April 18, 2016

L’équipementier automobile japonais Kyocera envoie une Audi TTRS sur les circuits allemands du VLN en tant que sponsor associé dans la compétition.

 

 

Kyoto / Neuss − Le groupe technologique japonais Kyocera est en 2016 présent pour la première fois en tant que sponsor sur les circuits allemands du VLN : durant cette saison, chacun pourra voir le nom Kyocera sur une Audi TTRS lors du championnat d’endurance VLN du Nürburgring. Kyocera est présent depuis déjà plus de 30 ans en tant qu’équipementier automobile dans de nombreux véhicules, sous forme d’instruments et écrans de bord, d’affichages tête haute mais aussi de composants télématiques et électroniques pour véhicule.

« Pour nous, être présent en tant que sponsor lors de ces célèbres courses constitue le point de départ d’un engagement renforcé dans le monde du sport automobile. C’est également l’occasion pour nous de souligner la collaboration de longue date avec nos partenaires du secteur automobile que nous continuerons de renforcer à l’avenir », déclare Manfred Sauer, Directeur général de Kyocera Display Europe GmbH.

Le VLN : une course classique

Le VLN, qui est, d’après les organisateurs, la course d’endurance automobile rencontrant le plus de succès en Europe, se déroule depuis 1977 sur la Nordschleife (boucle nord) et sur la piste de sprint du Grand Prix du Nürburgring, dans la région de l’Eifel.

Un tour du circuit représente 24,433 kilomètres et la course dure quatre heures. La traditionnelle « 6h ADAC Ruhr-Pokal-Rennen » (littéralement, la « course ADAC de 6h dans la Ruhr ») fait figure d’exception, sa durée dépassant 6 heures. Plusieurs pilotes se relayent au volant des quelque 175 véhicules présents.

Kyocera dans le secteur automobile

Kyocera tire profit des propriétés anti-abrasives et réfractaires de la céramique pour la fabrication de pièces automobiles. L’entreprise propose différentes pièces fonctionnelles basées sur diverses technologies qu’elle développe, telles que des matériaux haute fréquence, à cristaux liquides, optiques et en céramique. Son offre comprend notamment des boîtiers IC, des objectifs de caméra, des antennes, des écrans et des connecteurs destinés à différentes applications électroniques dans le domaine automobile.
 
« Cette collaboration offre une plateforme particulièrement intéressante pour présenter nos services et nos compétences dans le secteur automobile », ajoute Manfred Sauer.

 

Pour plus d’informations sur Kyocera : www.kyocera.fr

Please reload

Posts à l'affiche

Rencontres de l'ORME 2019